Notre nouvelle réalité : la planification de notre avenir

  • Jessica Brown

La façon habituelle de faire des affaires est révolue.

Nous devons maintenant considérer notre avenir, réagir et planifier – voilà la nouvelle réalité. À iPipeline, nous sommes entièrement opérationnels. Nous avons travaillé à distance en suivant un plan de continuité détaillé que nous étions loin de penser mettre en œuvre. Nous travaillons aussi dur et aussi vite que possible pour apporter les correctifs nécessaires afin de répondre à vos besoins. Nous avons donc communiqué avec les chefs de file de notre écosystème, notamment les assureurs, les institutions financières, les distributeurs, les agents généraux, les chercheurs et les associations industrielles, pour leur faire part de ce que nous avons entendu et appris. Tout est prêt : l’exonération des frais, les paiements différés, la formation gratuite, le soutien aux agents généraux aux prises avec de grandes difficultés, etc. Nous voulons demeurer votre partenaire privilégié dans tous les aspects du secteur de l’assurance vie et des services financiers.

Voici certains renseignements dont nous disposons :

LA SÉCURITÉ DES EMPLOYÉS EST UNE PRÉOCCUPATION IMPORTANTE.
Certaines organisations exercent leurs activités presque entièrement à distance. Dans la plupart des cas, la technologie s’avère être stable et les équipes de nos clients l’utilisent quotidiennement. Les sociétés ont dû doubler la bande passante et augmenter le nombre de licences afin que tous puissent travailler à distance dans les meilleures conditions possible. Les agents se demandent bien sûr comment ils arriveront à travailler à distance. Lorsque c’est possible, les assureurs et les agents utilisent nos systèmes d’avant-garde de propositions et de délivrance électronique de polices, et en encouragent l’utilisation. Ils aident également les agents en leur offrant du coaching, de la formation et des technologies qui leur permettent de faire des affaires à distance.

LA TARIFICATION EST LA PRINCIPALE SOURCE D’IRRITATION.
Cela est attribuable au fait que les examens paramédicaux sont difficiles à réaliser, voire impossibles dans bien des cas. Les divers États et localités doivent se conformer à des mesures différentes en matière de confinement et de restrictions, et leur situation évolue constamment. Soit il est impossible de se rendre à la résidence d’un proposant pour effectuer un examen, soit le proposant refuse de recevoir la visite de la personne qui procède à l’examen. Jusqu’ici, la plupart ont défini certains paramètres de tarification ainsi que les mesures générales qui peuvent être prises lorsqu’il est impossible de réaliser un examen paramédical. Nombreux sont ceux qui passent à la tarification accélérée, qui utilisent les renseignements des dossiers médicaux plutôt que ceux obtenus au moyen d’examens, qui limitent l’accès aux catégories privilégiées ou qui utilisent d’autres outils permettant d’accomplir le travail et de servir au mieux les clients.

LES SOCIÉTÉS DONT LES CENTRES DE TRAITEMENT ET DE TARIFICATION SE SITUENT À L’EXTÉRIEUR DES ÉTATS-UNIS DOIVENT RELEVER D’IMPORTANTS DÉFIS.
L’Inde, les Philippines et d’autres pays ont mis en place un confinement total et ont interdit aux employés de quitter leur domicile. Certains d’entre eux peuvent prendre des appels de leur domicile. D’autres séjournent dans un hôtel suffisamment près de leur lieu de travail pour s’y rendre à pied. La plupart des gens ne réussissent toutefois pas à franchir les postes de contrôle militaires en place dans les hôtels. Les sociétés envoient également du matériel par la poste au domicile de leurs employés. Nous n’aurions jamais cru que ces choses puissent se produire, et nous n’aurions surtout jamais pensé que des employés vivant à l’autre bout de la planète puissent travailler de la maison.

LES SOLUTIONS DE REMPLACEMENT À LA SALLE DU COURRIER SONT UN VÉRITABLE CASSE-TÊTE.
Ceux qui n’ont pas mis en place la délivrance électronique ont un important problème. À l’heure actuelle, il s’agit d’un élément essentiel que les entreprises doivent prendre en compte pour assurer la continuité de leurs activités. Pour y parvenir, les assureurs peuvent tirer parti de nos solutions DocFast et AlphaTrust pour mettre en place la délivrance électronique et ainsi ne pas être paralysés par un retard de la salle du courrier.

LES AFFAIRES NOUVELLES SUBISSENT LES PLUS GRANDS CHANGEMENTS.
Tout passe au numérique. Les gens peuvent maintenant photographier et envoyer le formulaire relatif au règlement 60 au moyen de leur téléphone intelligent.

NOUS TRAITONS LES DOSSIERS EN RÈGLE AU TÉLÉPHONE.
Les assureurs travaillent avec leurs partenaires de distribution et appellent directement les clients pour obtenir les renseignements requis afin de remplir la proposition; les producteurs n’ont pas à recommuniquer avec le client. Plusieurs autorisent la délivrance électronique ou tentent d’accélérer le processus de tarification, dans la mesure du possible. Dans le contexte de la COVID-19, la priorité absolue est essentiellement d’accélérer les changements. En revanche, ceux qui n’utilisent pas de plateforme de délivrance électronique éprouvent des difficultés.

LES AGENTS GÉNÉRAUX N’ACCEPTERONT JAMAIS DE RETOURNER AUX DOCUMENTS PAPIER.
Le consensus est que les agents généraux ne veulent pas que les assureurs retournent à l’utilisation des documents papier. Les progrès rapides actuellement réalisés doivent se poursuivre, et la nécessité d’utiliser le traitement numérique doit demeurer une priorité. Le message transmis aux assureurs est clair : ne ralentissez PAS.

QU’EST-CE QUI NOUS GARDE TOUS ÉVEILLÉS LA NUIT?
Les nombreux décrets promulgués par différents États et les préoccupations quant à la manière d’assurer la conformité. Se demander si l’on a les liquidités et les capitaux nécessaires pour résister aux retombées potentiellement plus néfastes. Ne pas connaître les conséquences qu’il y aura sur l’industrie; les gens accorderont-ils davantage d’importance à l’assurance vie, ou en accorderont-ils moins? La légère hausse que nous observons concernant les affaires se poursuivra-t-elle ou est-elle temporaire?

COMMENT LES AGENTS PEUVENT-ILS OBTENIR UN PERMIS ALORS QUE LES CENTRES D’EXAMEN SONT FERMÉS?
Comment pouvons-nous jumeler des mentors expérimentés à de jeunes agents férus de technologie? Comment et quand les acteurs de l’industrie se réuniront-ils de nouveau en personne?

Nous continuerons à vous tenir au courant de ce que nous apprenons et des changements concernant tous les aspects du secteur. Comment pouvons-nous éviter un énorme déficit en matière de protection si les gens continuent de perdre leur emploi et leur assurance collective? Comment pouvons-nous joindre ces personnes? Travaillons ensemble pour résoudre ce problème.

Il est temps de redéfinir notre présent et notre avenir. À iPipeline, nous sommes prêts à relever le défi et à prendre les devants.